Vidéo : les petites victoires des agences

Comme chaque année, mon agence sort une vidéo pour diffuser ses bons voeux. Depuis un moment aussi, je suis devenu celui de l’équipe qui s’en occupe, année après année. Et qui dit chargé de projet en herbe, dit phase d’approbation auprès de toute la team en réunion d’agence. Et les connaisseurs savent combien ce genre d’exercice peut devenir catastrophique : à partir d’une pile de concepts, il faut trouver une idée qui rassemble et contente tout le monde.

Cette année, je n’avais pour ainsi dire pas préparé grand-chose à l’avance. Mais il se trouvait que j’étais tout juste sous le kif du film et des sketches du Palmashow, et je flairais que leurs Petites Victoires pourraient se prêter à merveille à l’exercice d’un remake qui s’adapterait aux spécificités du travail en agence. Et le miracle se produisit : ce concept de vidéo est le seul que j’ai eu à présenter en réunion, il est passé immédiatement à l’unanimité. Une vraie petite victoire en vrai de vrai.

Making of vidéo Les Petites Victoires des Agences

Côté technique, nous avons tourné avec 2 compacts experts Sony RX100 en 50 images par secondes pour profiter des options de ralenti vidéo, et quelques lumières. Nous avons été épatés par le rendu des couleurs, naturel et éclatant, sans avoir à retravailler l’étalonnage à fond comme sur les reflex Canon. J’ai monté le tout dans Premiere, opéré quelques disparitions de reflets / floutages de marques dans After Effects. Tout le son a été re-créé en post (ma partie préférée) directement dans Premiere avec un microphone USB Blue Yeti.

Au final, c’est un projet qui a fait office d’exercice de team building dans l’agence, avec un plaisir renouvelé à tourner en interne, à oser jouer devant la caméra. Merci à mes collègues pour leur confiance. Un bémol cependant, les filles n’ont pas souhaité nous faire profiter de leur jeu d’actrices pour tenir des rôles principaux… Peut-être pour une prochaine fois. Naturellement, un grand merci de loin avec courbettes au Palmashow, et à la musique imparable et victorieuse de Charles Ludig. Une très bonne année 2017 !

Évaluez ce contenu